Pétrole, Gaz & mines

Hydraulique : En 8 ans, le Niger a investi 800 milliards dans l’eau

Durant ces 8 dernières années, environ 800 milliards de francs CFA ont été investis dans le domaine de l’hydraulique au Niger a indiqué le ministre chargé de l’hydraulique et de l’assainissement par intérim, Zakaria Abdourahaman, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de l’eau.

Cette mobilisation de fonds a permis la réalisation de 22 374 infrastructures hydrauliques modernes, mises à la disposition des populations rurales, contre 117 213 branchements sociaux et 1 864 bornes-fontaines publiques réalisées en milieu urbain. « Ces réalisations qui s’inscrivent dans le cadre du programme de Renaissance ont contribué à faire évoluer le taux de couverture géographique de 68,60 % en 2015 à 72,39 % en fin 2020 et d’augmenter le taux de desserte à l’eau potable de 73,75 % en 2010 à 99 % en 2020 », a souligné, Zakaria Abdourahaman.

Cependant malgré cette performance, des millions de personnes au Niger n’ont toujours pas accès à l’eau potable, principalement dans les zones rurales. À l’échelle mondiale, ce sont environ 2,2 milliards de personnes qui ne bénéficient pas d’un accès à l’eau potable et si des dispositions adéquates ne sont pas prises, ce sont 4,4 milliards de personnes qui pourraient souffrir d’un accès limité à l’eau potable d’ici 2050.

Rappelons que dans un monde en pleine crise sanitaire, l’accès à l’eau potable est plus nécessaire que jamais, pour ralentir la propagation de la Covid-19.

Rahinatou Kimba(stagiaire)

X