Finance

L'eurobond du Cameroun continue de séduire les investisseurs sur le marché international de la dette

Les emprunts internationaux africains continuent de recevoir un sentiment positif des investisseurs, alors que l’économie mondiale essaye de retrouver un rythme normal. Dans ce contexte, des euro-obligations comme celles du Cameroun réalisent des performances positives.

L'eurobond du Cameroun dénommé REPCAM 9,5% 19 novembre 2025, coté sur la Bourse de Dublin en Irlande continue de susciter l’intérêt des investisseurs ciblant les obligations internationales émises par des pays frontières.

Au 4 mai 2021, chacun des titres qui le composent était demandé à 112% de leur valeur d'émission, tandis que les investisseurs qui les détiennent ne voulaient les céder que contre une valeur équivalente à 113,2% de celle de son émission.

Dans ce contexte, l'obligation qui a débuté avec un taux d'intérêt facial de 9,5%, un des plus élevés en 2015 lorsque le Cameroun inaugurait son arrivée sur le marché international des capitaux, offre un rendement de 6,1% pour tout investisseur qui achèterait le titre aujourd'hui pour le conserver jusqu'au remboursement initial qui est prévu en novembre 2025.

On est actuellement loin de la période de début mars 2020, lorsque le monde apprenait à comprendre la covid-19 et que la communauté des investisseurs s'inquiétait de l'impact qu'aurait la pandémie sur les économies des pays d'Afrique subsaharienne. La valeur de l'eurobond du Cameroun était descendue à 87% de celle de son émission.

Mais le pays a pu résister comme beaucoup d'autres dans la sous-région, et surtout, a continué de rembourser sa dette internationale, malgré des pressions sur ses ressources extérieures et des défis économiques au niveau interne. Aussi, les titres d'emprunts les plus convoités comme ceux des Etats-Unis ou des pays européens ont commencé à offrir des rendements négatifs ; ce qui a poussé certains investisseurs à rechercher des opportunités de placements rentables. Plusieurs pays africains ont bénéficié de cette détente des taux sur les marchés.

Cet engouement des investisseurs est une bonne nouvelle si elle perdure. Le Cameroun a récemment été cité dans un processus visant à refinancer son eurobond. Selon une information rapportée par Eco Matin, un média local qui n'a pas été démenti par les dirigeants, une des branches du groupe Rothschild a été désignée pour arranger l'opération au niveau international.

Le leader de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) pourrait ainsi profiter des taux bas pour profiler cette dette en obtenant un délai supplémentaire pour le remboursement du montant principal à des conditions plus avantageuses.

Idriss Linge

X